11/05/2020 – 12h45

Bon sang que ce cœur est pénible à n’en faire qu’à sa tête ! J’ai beau essayer de le raisonner, de lui faire comprendre que tout est fichu, mais il ne veut rien savoir ! Il ne veut battre que pour toi et nulle autre.
Le cerveau s’en mêle, avec sa lucidité, et aussi avec une certaine non-acceptation en fond, ce qui est tellement paradoxal !
C’est te dire si tu fais partie de moi, de tout mon être, et bien sûr de tout mon cœur.

Chamboulements intérieurs, changements en cours, mais bien trop lents à mon goût. Pas le choix, je dois être patiente, du moins apprendre à l’être envers moi-même surtout. Purée que ça peut bouillonner à l’intérieur !

Mais je n’ai plus à me justifier de mes actes et non-actes. C’est en cours et ça prendra le temps qu’il faudra.
Tout comme je n’ai plus à me justifier de quoi que ce soit, et particulièrement de ce que je ressens pour toi.

Je t’aime toujours, un point c’est tout.

Une autre femme me tend ses bras et son cœur, mais, même si c’est flatteur, ça ne m’atteint pas dans le sens où cette personne le voudrait. Mon cœur reste fermé, c’est toi que j’aime, un point c’est tout.

Je ne suis pas parfaite, j’ai bon nombre de défauts, mais j’ai aussi des qualités. Tout comme toi. Et malgré tes humeurs à la con, ton caractère autoritaire parfois très chiant, entre autres, c’est toi que j’aime, un point c’est tout.

Et si ça me fait mal encore de t’avoir perdue, peut-être définitivement, alors tant pis. Je ne peux rien y faire. Je n’attends plus rien de personne, arrivera ce qui devra arriver.

Plus de place pour le passé et ses regrets.
Plus de place pour le futur et ses craintes.
Seul le présent compte.

Je vis au jour le jour, d’heure en heure. Je verrai bien, je ne cherche plus à savoir.

La seule chose  que je sais, c’est que c’est TOI que j’aime, un point c’est tout.

 

134969

Laisser un commentaire

Libre de comprendre |
Lilwhite ANA |
Serelever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gwenolila
| Livia
| Journaldesoumiselaurence