11/06/19 – 01h36 (-18)

Je me demande parfois à quoi tu penses.

Tu dois probablement te poser des tas de questions, entre tes convictions, tes doutes, tes peurs.
Tu te demandes si tu vas être heureuse un jour, si tu vas rencontrer celle qui fera chavirer ton cœur et qui t’emmèneras au 7ème ciel.
Tu penses à d’autres, à celles qui te plairait vraiment tant elles seront véritablement femmes.

Il m’arrive aussi d’imaginer que tu doutes d’avoir rompu ou du moins que tu fais une pause, le temps que je fasse le nécessaire tant sur mon esprit que sur mon physique car au fond de toi tu penses peut-être que tu m’aimes toujours. Mais pas encore prête à me refaire confiance, tu laisses le temps faire son œuvre. Ou tu sais combien nous avons d’affinités communes, combien nous nous entendons bien, combien je te comblais au départ et qu’un travail personnel résoudra…

Enfin bien sûr tout cela n’est qu’un rêve, sans la moindre prétention cela va de soi.

Oui mes sentiments pour toi sont toujours les mêmes.

Tu es passée à autre chose, tu es probablement à mille lieues d’imaginer un renouveau entre nous, tant pis, mon cœur bat toujours pour toi.
Pour ce que tu es, malgré ton fichu caractère parfois mais tu es une femme, la femme dans son excellence, avec son intelligence et son charme. Ton visage me paraît toujours aussi craquant, ton sourire toujours aussi divin et ton corps me fait toujours autant frémir de désirs. Je rêve de pouvoir de nouveau embrasser tes lèvres, empoigner tes seins, caresser ton antre délicieusement humide, entendre tes soupirs d’excitation et tes gémissements de plaisir.

Je rêve beaucoup je sais, à tort probablement, tant pis.

Je sais ce que j’ai perdu et je sais ce que je pourrai retrouver si tu m’en donnais la possibilité.

J’ai compris beaucoup de choses, je suis en train de changer, j’assume peu à peu qui je suis vraiment et il est hors de question que je fasse machine arrière. On m’accepte telle que je suis vraiment ou pas du tout.

Toujours est il que j’ai beaucoup appris, j’apprends encore, mais il est certain que je pourrai te prouver combien j’ai changé définitivement et je te prouverai également que tu ne regretteras pas ton choix si tu me refaisais confiance et m’aimais de nouveau. Et tout ça sans prétention aucune de ma part, juste mon cœur qui s’exprime…

9ecb1c5fee2cfdfd677479ef84055704

Laisser un commentaire

Libre de comprendre |
Lilwhite ANA |
Serelever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gwenolila
| Livia
| Journaldesoumiselaurence